Vous n'êtes pas identifié.

Forums » Le Café » Blagounettes

Blagounettes
29/11/19 - 17:33
MikeBelgique
Membre
Posts: 836

29/11/19 - 17:33
MikeBelgique
Membre
Posts: 836

02/12/19 - 23:06
MikeBelgique
Membre
Posts: 836

Un agent des fraudes s’arrête dans une ferme, pour contrôler un fermier.
–  » Monsieur, je dois inspecter votre ferme à la recherche d’une culture illégale de drogue. » Le fermier répond :
–  » O.K. mais n’allez surtout pas dans ce champ là-bas », en pointant le lieu du doigt …

L’inspecteur explose immédiatement :
–  » MONSIEUR, J’AI L’AUTORITÉ DU GOUVERNEMENT !  » Prenant sa carte, dans sa poche arrière, il la brandit fièrement sous les yeux du fermier :
–  » VOUS VOYEZ ÇA ! CETTE CARTE SIGNIFIE QUE JE PEUX ALLER OÙ JE VEUX, ET CELA SANS JUSTIFICATION. AVEZ-VOUS BIEN COMPRIS ? SUIS-JE ASSEZ CLAIR ?!  »

Le fermier hoche la tête poliment et retourne à ses corvées … Quelques minutes plus tard, le fermier entend des cris et des hurlements et voit … l’inspecteur courir à toute allure, pourchassé par CHARLIE, le taureau de la ferme …
A chaque enjambée l’animal gagne du terrain sur l’agent, et avant qu’il puisse atteindre la clôture, le taureau l’aura sûrement rattrapé.

Sur ce, le fermier laisse tomber ses outils, court vers la clôture et se met à crier à l’agent des Fraudes :

–  » TA CARTE, voyons … Montres-lui TA CARTE  » !!!

06/12/19 - 22:14
MikeBelgique
Membre
Posts: 836

Un homme d’affaires envoie un mail à sa femme, professeur de mathématiques :
« Ma très chère épouse, tu comprendras que maintenant que tu as 54 ans, j’ai certaines envies que tu ne peux plus satisfaire.
Je suis très heureux avec toi.Je te considère comme une merveilleuse épouse, nous avons toujours été complices et sincèrement j’espère que tu ne prendras pas mal ce qui suit …
Ce soir, je serai à l’hôtel « Confort Inn » avec Vanessa, ma secrétaire, qui a 18 ans. Ne t’inquiètes pas, je serai à la maison avant minuit  » …
-Un peu plus tard il reçoit un mail en réponse :
« Cher époux, j’ai bien reçu ton mail et je te remercie de ta prévenance. Cependant, je te rappelle en fait, que nous avons tous les deux 54 ans …Je t’informe que je serai ce soir au « Novotel » avec Michel, mon prof de tennis, qui, comme ta secrétaire a lui aussi 18 ans.
Tu pourras facilement comprendre que nous sommes semblables en cette circonstance mais avec une légère différence mathématique … Je t’explique :
18 rentre plus de fois dans 54, que 54 dans 18 …
En conséquence ne m’attends pas avant demain matin…
Bisous de ta femme qui t’aime et te comprend parfaitement bien  » …

10/12/19 - 9:41
essai
Membre
Posts: 2272

> > *Saint Pierre écoute un homme qui raconte son histoire.

Cela faisait un certain temps que je soupçonnais ma femme d’avoir une relation extra conjugale.
> > > > > > >

Je suis donc rentré chez moi à l’improviste et je l’ai trouvée complètement nue sur le lit.

J’ai immédiatement fouillé tout l’appartement pour trouver le coupable. En vain !

Et puis je me suis souvenu qu’habitant au 15ème étage nous avions un petit balcon.

J’ai ouvert la porte-fenêtre et c’est là que j’ai vu cet homme, suspendu dans le vide et s’agrippant à la rambarde du balcon.

Je lui ai piétiné les mains pour qu’il tombe mais il tenait bon. Alors je suis parti chercher un marteau.

À grands coups sur chaque main, il a fini par lâcher prise.

> > > > > > > Mais un arbre a amorti sa chute.

> > > > > > > Voyant qu’il bougeait encore, j’ai attrapé une armoire et je l’ai balancée sur l’individu.

L’effort a été si violent que j’ai succombé à une crise cardiaque.
> > > > > > >
> > > > > > > Et donc me voilà…

> > > > > > > Ah bon ?  » *répond Saint Pierre, passionné* « C’est bon, vous pouvez entrer au Paradis !

> > > > > > > Un second homme se présente peu après et commence à raconter l’histoirede sa mort à Saint-Pierre

Voyez-vous, j’étais en train de repeindre mon balcon au 17ème étage.

> > > > > > > Mon tabouret a vacillé et j’ai basculé dans le vide. Mais j’ai eu lachance de pouvoir me rattraper à un balcon deux étages plus bas.
> > > > > > >

Je pensais être sauvé mais le propriétaire du balcon a commencé à me piétiner les mains, puis à me casser les doigts à coups de marteau.

> > > > > > > Il était fou ce type, furieux que je m’accroche à son balcon.

> > > > > > > Et pire, lorsque j’ai lâché prise, comme je ne suis pas mort tout de suite, il m’a balancé une armoire sur la tête pour m’achever … un vrai dingue !

Oui, j’ai entendu parler de cette histoire, vous pouvez entrer au Paradis …

Un troisième homme arrive et déclare à St Pierre :

> > > > > > > Moi, j’ai rien compris, franchement, je ne sais pas comment tout ça est arrivé.

J’étais dans une armoire…

> > > > > > > Ça va dit St Pierre, je connais la suite !

😉

10/12/19 - 18:08
Dame de Pique
Membre
Posts: 54

Un papy se présente aux cours du soir pour les séniors, s’adresse à la jeune prof et lui demande :

 » Bonjour madame, je désire m’inscrire à un cours de langues mortes « .

 » C’est tout-à-fait possible, monsieur. Mais désirez-vous apprendre le latin ou le grec ancien  » ?

 » Ni l’un ni l’autre madame. Je voudrais apprendre l’Araméen, la langue parlée par Jésus  » !

 » Mais mon bon monsieur, ça n’existe plus l’Araméen, c’est une langue éteinte depuis près de 2.000 ans. Et pour quelle raison voudriez-vous spécialement parler l’Araméen  » ?

Ma petite dame écoutez : je ne vivrai sans doute plus très longtemps. Alors, en arrivant au Paradis, j’aimerais pouvoir m’adresser directement au Christ, dans sa propre langue  » !

 » C’est bien ça monsieur, mais qui vous dit que vous irez au Paradis ? Peut-être irez-vous en enfer «

 » Çà c’est pas grave, je parle déjà couramment l’arabe

11/12/19 - 0:27
MikeBelgique
Membre
Posts: 836

Dans un compartiment de chemin de fer, il y a un prêtre et deux appelés qui viennent d’être libérés du service militaire :
Moi dit le premier, en arrivant chez moi, je vais fêter mon retour avec mes potes.
Crois-moi, pendant un sacré bout de temps, je serai bourré tous les soirs !
Je vais me prendre des cuites d’enfer !
– Moi, fait l’autre, je vais me taper des filles ! Plein de gonzesses, une par jour, peut-être même plusieurs !
Je vais faire que ça toute la journée !
Une demi-heure passe, et un des deux bidasses, qui s’est mis à lire le journal, demande à son copain :
– C’est quoi un lumbago ?
– Je sais pas…
– Et vous Monsieur le curé, vous savez ce que c’est ?
Le prêtre, qui avait entendu, outré, la conversation précédente, répond d’un ton sec :
– C’est une affection extrêmement douloureuse qui frappe les alcooliques invétérés et les obsédés qui se livrent à des orgies sexuelles !
Quelques secondes s’écoulent, puis le prêtre demande :
– Au fait, pourquoi vous me demandez ça ?
– Oh, pour rien…
C’est parce que dans le journal, ils disent que le pape souffre d’un lumbago